• Voilà une recherche réalisée pour vous:

    Les changements alimentaires proposés par la Biochimiste Mme Tremblay:

    Aliments acides, acidifiants, irritants ou excitants. Pas plus de 20% des choix.

    Meilleurs choix. Aliments alcalins, alcalinisants ou moins acides. Au moins 80% des choix alimentaires.

    Thé noir Favoriser le thé vert, les tisanes de bonne qualité, particulièrement les plantes reminéralisantes (ortie, prêle, avoine fleurie, framboisier par exemple).
    Café Café de céréales, chicorée, petit-lait de chèvre déshydraté (Mont Capra est excellent).
    Chocolat Chocolat noir, peu sucré, en petite quantité.
    Alcool (de tous types et particulièrement la bière)

    1 verre de vin rouge de bonne qualité (bio si possible) à l'occasion pour les antioxydants.

    Vins désalcoolisés, Moûts de pomme, Kombucha, eaux minérales de bonne qualité

    Boissons gazeuses commerciales Moûts de pomme, eaux minérales aromatisées (naturellement), jus de fruits gazéifiés (genre spritzers), jus de fruits peu acides.
    Boissons énergisantes Tisane de menthe poivrée, plantes adaptogènes (anti-stress et tonifiantes) en supplément (suma ginseng, maca par exemple).
    Sucres raffinés: sucre blanc, cassonade, sirop de maïs, mélasse de fantaisie par exemple, donc bonbons, desserts, aliments sucrés en général Sucres naturels en petite quantité: sucre de canne brut (Succanat), miel non-pasteurisé, sirop d'érable ou d'agave, mélasse Blackstrap, purée et compotes de fruits, dattes et autres fruits séchés, beurre de pomme,
    Édulcorants chimiques (de synthèse)

    Stévia (Stevia rebaudiana), en extrait concentré liquide ou en poudre à conseiller.<

    Maltitol, xylitol (peu).

    Préservateurs chimiques, additifs alimentaires Éliminer le plus possible. Choisir plutôt l'acide citrique ou jus de citron, la vitamine E. Les vitamines et minéraux sont acceptés, de même que les arômes naturels.
    Vinaigre blanc et ce qui en contient: ketchup, sauce à salade, vinaigrettes, marinades, moutarde préparée par exemple. Vinaigre de cidre non-pasteurisé, non-filtré. Kombucha. Vinaigres de riz, de prunes Umeboshi, balsamique en petites quantités. Condiments à base de vinaigre de cidre (peu). Choucroute fraîche et légumes lacto-fermentés.
    Viandes rouges d'élevage, charcuteries. Volailles commerciales. Viandes rouges sauvages, gibier. Volailles nourries de grains et bien élevées. Poissons, fruits de mer. Légumineuses et produits dérivés du soya.
    Oeufs commerciaux Oeufs frais de poules nourries aux grains entiers, bien élevées, oeufs biologiques.
    Excès de protéines, peu importe la source (oeufs, viande, noix, légumineuses, graines, etc.)
    1. Adultes: de 0.8 g/Kg (sédentaire) à 1.6 g/Kg (athlètes)
    2. Femme enceinte ou allaitante: de 15-25 g/Kg
    3. Adolescents: environ 1 g/Kg
    4. Enfants: environ 1.2 g/Kg

    Arachides, noisettes, vieilles noix.

    Beurre d'arachides

    Éviter les arachides. Noix et graines trempées et germées. Graines de citrouille, tournesol et autres. Amandes et cajous.

    Beurres d'amande, cajou, soya et autres.

    Excès de soya (plus de 2 portions par jour)

    Lait de soya

    Réduire et varier les sources de protéines végétales, particulièrement les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots de tous genres et fèves de Lima, fèves des marais (gourganes).

    Varier avec les autres boissons végétales à base de riz, amande, quinoa, chanvre, etc.

    Lait et produits laitiers

    Fromages, crème glacée

    Lait de chèvre et de brebis, boissons végétales.

    Yogourt, fromages frais. Sorbets, yogourt glacé, crème glacée de riz, soya ou amande.

    Blé et farine blanche ou de blé entier commercial, sous toutes leurs formes: pain, pâtes, pâtisseries, couscous, etc. Blé intégral ou complet, idéalement les variétés kamut ou épeautre, ainsi que leurs dérivés: pain, pâtes, couscous, craquelins, boulghour, etc.
    Pain entier à la levure (contient de l'acide phytique qui retient les minéraux). Pain au levain (l'acide phytique est inactivé) autant que possible.
    Autres céréales: gruau d'avoine rapide, orge perlé, riz blanc (long, court, basmati, etc.). Gruau d'avoine entière, orge mondé, riz brun (long, court, basmati), quinoa, sarrasin blanc ou rôti (kasha), millet, amarante, etc.

    Huiles et gras de mauvaise qualité: huiles raffinées, extraites à chaud, blanchies, désodorisées, hydrogénées. Graisses végétales ou animales.

     

    Friture, frites et chips.

    Bons gras: huiles variées de première pression à froid et d'olive extra-vierge. Avocat, olives, noix et graines variées, entières ou en beurres. Noix de coco ou huile de coco.

    Sources riches en oméga-3: lin moulu, chanvre, chia, sacha inchi, argan et leurs huiles. Huile de canola, huile d'Udo (Flora), Bio-Alpha Plus (Orphée). Poissons des mers froides (privilégier les petits): sardine, anchois, hareng, maquereau, éperlan, saumon sauvage, etc.

    Cuire à la vapeur, sauter, rôtir plutôt que frire les aliments. Croustilles cuites au four, pommes de terre en julienne mélangées avec un peu d'huile assaisonnées et cuites au four.

    Sel blanc iodé Sel de mer gris, algues marines (flocons de petit goémon par ex.), sel aromatisé aux herbes, gomashio (sel de sésame).
    Fruits acides: ananas, citron, pamplemousse, lime, kiwi, fraise, canneberge, tomate, pomme McIntosh, fruits pas mûrs ou cueillis verts.

    Tous les autres, particulièrement banane, poire, pomme Délicieuse et Gala. Famille du melon (cantaloup, melons, concombres), à consommer à part.

    Fruits mûrs biologiques si possible, cueillis mûrs idéalement. Les fruits acides mûrs consommés juste après la cueillette sont moins acides. Consommer les fruits de préférence au jus. Pas trop de fruits séchés.

    Bien laver les fruits non-biologiques avec un savon spécial pour éliminer les pesticides.

    Légumes bouillis ou en conserve Crudités et salades. Légumes légèrement cuits, encore croquants, à la vapeur, sautés ou grillés légèrement. Pomme de terre au four.

    Rhubarbe, épinard, asperge, laitue Iceberg.

    Légumes biologiques et locaux si possible. Autres légumes et laitues. Pas trop de betterave (acide oxalique).
    Sauce à salade Mayonnaise faite de bonne huile (peu).
    Sauce soya commerciale

    Sauce Tamari, Shoyu ou Bragg.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  



    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • En ce début d'année,  j'ai pris une bonne résolution: persévérer dans l'apprentissage du piano, et sachant que je n'ai plus 6 ans, cela va sans dire que cet apprentissage qui me tient à coeur me prend plus d'énergie qu'un enfant.

     J'ai commencé le piano, il y a 5 mois et je rentre dans la période critique, celle des 6 mois, celle où la plupart des gens abandonnent...Mais, moi, c'est sûr, je ne lâcherai pas, parce que je ne lâche rien et pour bien m'y tenir, j'en ai fait MA résolution .

     Comment tenir ma résolution sur la durée?

     Simplement en célébrant chaque étape de mon apprentissage, de ma pratique et de mes progrès avec  imagination et créativité!

     Explication:

     - En prenant cette résolution, je célèbre déjà le fait que cela fait 5 mois que je joue du piano.

     - Puis, j'utilise un souvenir "comment j'ai eu le déclic de commencer" : c'est en apprenant que Anne Brochet avait commencer le piano à 40 ans, que je me suis dit que moi au même âge, en persévérant je pourrai déjà célébrer mes 7 ans de piano! Hey! Hey!

     - La plupart du temps, je m'installe facilement pour répéter. Mais, il arrive parfois, vu le travail que cela réclame à mon cerveau, que je préfère m'installer au PC plutôt qu'au piano... Alors, je reprends un morceau facile que je maîtrise très bien pour me féliciter d'être déjà une virtuose à ma façon ;-)

     - Quand la fatigue arrive au cours d'une répétition, je célèbre la pause et me fait plaisir en allant me chercher une tasse d'une de mes infusions préférées ( parce que l'hydratation, c'est très bon pour les cellules cérébrales, surtout au cours d'un effort ou d'un nouvel apprentissage)

     -Et je reprends avec joie, en me félicitant d'être déjà à la moitié de ma séance de répétition.

     - Enfin, quand la séance de répétition est terminée, là, c'est la GRANDE CELEBRATION, je m'accorde le grand plaisir de l'auto-satisfaction ;-) En effet, depuis mon adolescence, j'ai décrété que je suis ma meilleure amie! Par conséquent, intérieurement, les félicitations et autres compliments fusent et c'est jouissif!

     Dans mon quotidien, j'essaye aussi que le piano soit ma récompense, par exemple après une corvée telle que la vaisselle ou le repassage.

     La séance de piano peut devenir aussi un joyeux interlude entre 2 séances d'écriture d'un article sur l'ordi: par exemple, pour écrire cet article qui participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” sur le blog Des Livres Pour Changer de Vie, d'Olivier Roland.

     Ce blog est vraiment intéressant et l'un de mes articles favoris est celui concernant le travail Comment trouver joie et sens à chaque heure de la journée 

     Quelque soit la résolution prise: arrêter de fumer, déstresser, perdre du poids, faire du sport, apprendre le chinois,.. célébrez votre victoire en vous félicitant et en vous faisant plaisir avec tout vos talents créatifs , car la réussite de nos projets est essentiellement liée à la notion de plaisir, n'est-ce pas?

     Etre sympa avec soi-même, se complimenter, s'encourager et rester positif seront autant de petits cadeaux pour persévérer à long terme.

     En 2014, je vous suggère mon nouveau dicton: "Qui se fait plaisir, pourra sa résolution tenir!"

     Si vous pensez faire vôtre ce magnifique nouveau dicton, ou que mes suggestions de se faire plaisir avec créativité pour tenir vos résolutions vous ont plu, alors Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez ! je n'ai rien à gagner, juste le plaisir de partager ;-)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Alors cette année, j'ai décidé d'être pleine de gratitude et je veux voir ce que ça va entraîner comme changement dans ma vie!

    Exprimer ma gratitude à chaque occasion:

    - pour une bonne nuit de sommeil, une belle journée pleine de découvertes

    - pour une agréable rencontre enrichissante où l'on ressent une bonne énergie

    - pour un bon repas partagé avec famille, ou amis

    - pour le soleil qui nous offre ses rayons

    - pour la lecture d'un livre hyper boostant, ...

    Déjà je l'expérimente cette gratitude depuis des années, mais, j'ai envie cette année d'y mettre toute mon attention et de lui dire merci aussi à elle pour tout ce qu'elle me permet de prendre conscience.

    Ma résolution: pratiquer cette gratitude au quotidien et d'en partager les bienfaits avec d'autres.

    Et vous, qu'en pensez-vous? Pratiquez-vous la gratitude au quotidien? Que vous a-t-elle apporté? Que vous procure-t-elle quand vous l'expérimentez?

    Merci de me partager vos impressions: on apprend tellement des autres!!!

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Une nouvelle année: 2014! cela m'inspire !!!

    Elle sera merveilleuse et fantastique, parce que je le décide!

    Mettre tout en œuvre pour obtenir ce à quoi j'aspire, ce que je mérite!

    Parce que OUI, JE mérite le meilleur, j'ai le droit au meilleur du bonheur!

    Et le bonheur, c'est simple et bon marché, pas besoin de se compliquer!

    Avoir un toit sur la tête, de quoi dormir confortablement, de quoi manger sainement dans son frigo,avoir les gens que j'aime autour de moi, faire ce que j'aime comme travail dans la vie, apprendre, progresser, évoluer, découvrir tous les jours de nouvelles choses!

    Alors, déjà MERCI à 2013 pour tout ce qu'elle m'a apporté et appris!

    Et Bienvenue à 2014 et son champ infini de possibles qui s'ouvre à moi!




    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire